Nous aidons l’Ukraine


Polski

український

Français

English

Notre histoire

Le 24 Fevrier, marqua le debut de l’invasion russe en Ukraine , plus de 8 millions de personnes ont du quitter leurs foyer, cherchant refuge ailleurs dans le pays ou à l’etranger.

Cette journée sera à jamais associée à l’attaque barbare de la russie contre l’ukraine. Ce jours à changé la vie de toute la nation ukrainienne. Pas que la leurs d’ailleurs.. Bien que la lutte militaire se deroule loins de chez nous, la guerre à incontestablement affecté notre quotidien. Nous en faisons tous l’experience.

Depuis le debut de l’invasion russe 3 millions d’ukrainiens ont trouvés refuges en pologne et beaucoup sont à tarnow et ses environs

Face aux drames qui touchent tant de femmes, d’enfants et de personnes agés ukrainiens nous ne pouvions rester passif et indiferents. Notre fundation travail avec la banque alimentaire de la ville de Cracovie et nous aidons les personnes qui sont en difficultés financieres.

Nous avons aider plus de 300 refugiés dans le besoins à Tarnow et ses communes voisines. Nous esperons que nos actions apporteront au moins un peu de joie à de nombreuse familles ukrainiennes et leurs apportera plus de forces pour survivre à cette periode extremement difficile plus de force pour survivre à cette difficile temps.

L’aide de Charlotte en France

Mon nom est Charlotte: j’ai 22 ans et je suis Francaise. Un soir, à la fin de ma journée de travail je me suis assise devant la télé qui diffusant les infos sur la guerre en Ukraine. je ne pu m’empecher de pleurer face à ces atrocités.
Que faisais je confortablement assise sur ma chaise alors que des innocents mouraient à quelques milliers de kilometres de mon pays..? Je ne pouvais rester là, à travailler pour des personnes qui n’avait concideration pour l’energies que je leurs consacrait. Ca n’avait aucun sens !

Alors le lendemain j’ai passés quelques coups de telephones et ai demander a mes contacts de regrouper des medicaments pour les enmener aux soldats ukrainiens.
En arrivant a Tarnow , j’ai été mise en contact avec le directeur de la foundation qui m’informa que les polonais n’etaient plus en mesure de faire assez de dons pour repondre aux besoin des refugiés et qu’ils avaient vraiment besoin de nourriture.

Alors grace a l’argent que j ai pu mettre de cote avec ma saison d’hiver je suis allee faire le pleins de nourritures au supermarche. Une fois la nourriture depose a la fondation, j’eu le plaisir de pouvoir donner quelques denres en direct a une femme Ukrainnienne qui venait se ravitailler.

Apres cela le directeur de la fondation m’a propose de le mettre en contact avec des associations francaise qui seraient en capacite de regrouper de la nourriture, du materiels de premiers secours, et des ordinateurs afin d’organiser des convoits jusqu’a l’association en pologne et au militaire en ukraine pour les medicaments.

C’est pour cela qu’avec l’aide de Yevgeniia, une ukrainienne qui parle anglais nous avons traduit le site internet de la fondation, en francais et en anglais afin que les francophones puisse avoir acces aux actions que la fondation a deja realises.

J’ai par la suite cree un message sur facebook afin d’informer mes contacts de ma collaboration avec l’equipe de la FPDP.

Grace a cette publication, mon pere Yvan Chassoulier, se proposa de faire un dons de 100 euros a la fondation. Le lendemain j’ai enmenee deux familles ukrainnienne faire une matinee shopping et grace a cet argent elles ont pu acheter des chaussures pour. Toute la familles est partie ravie et avec le sourire. I replace to Toute la familles est partie ravie et avec le sourire.

Et par la suite, ma grand mere Simone Chassoulier a fait un don de 100 euros que nous avont invesit dans des produits de premiere necessite tel que du savons, papier toilette ou protection menstruel.